Entrez votre email et recevez la Newsletter Sport Business 360: l'actualité gratuite et 2.0 du Marketing Sportif

10/09/2013

SPONSORING - Andorre mise sur le Stade Toulousain pour générer un tourisme plus qualitatif

Dans la catégorie «petit pays qui investit dans le sport pour améliorer son image», le Qatar n'est pas seul. Souvent réduite à un paradis du commerce détaxé, la principauté d'Andorre veut monter en gamme. Son office de tourisme signe ce mardi un contrat de deux saisons avec le Stade Toulousain, dont le montant reste confidentiel. Mais le nouveau sponsor fait partie des «quinze plus gros partenaires du Stade», note Xavier Doumerc, en charge du dossier pour A la Une, la régie commerciale du club le plus riche du Top 14 de Rugby (35, 4 millions d'euros de budget).
Objectif Grand Sud
«Nous voulons montrer que nous ne sommes pas seulement un pays où l'on achète des cigarettes et de l'alcool, mais que l'on peut aussi faire du ski, de la randonnée et bien d'autres activités», indique Montse Buil, chargée de communication pour Andorra Turisme. Et pourquoi le Stade et le rugby ? «Il s'agit d'une équipe et d'un sport très suivis en France», justifie-t-elle. «Avec la crise en Espagne, le marché français est important pour Andorre, poursuit Xavier Doumerc.
Or, le Stade Toulousain fédère bien au-delà de la ville, voire de la région.» Le Grand Sud, voici la cible de l'Etat pyrénéen de 78 000 habitants. «Je travaille avec les Andorrans depuis environ trois ans, détaille le commercial. Il y deux ans, le ministre du Tourisme est venu voir un match et m'a mis en relation avec l'agence gouvernementale qui s'occupe de ce secteur.» Les opérations ponctuelles avec les stations de ski de Grandvalira et Vallnord laissent donc la place à un partenariat plus complet. La principauté ne s'affiche pas sur les maillots des joueurs, mais sur les panneaux d'Ernest-Wallon et dans la communication du club : jeux concours, courriels, Facebook (280 000 fans) ouTwitter (41 000 abonnés). Pour que les Français viennent en Andorre faire autre chose que le plein de pastis, de cigarettes et d'essence.
Le sport comme vecteur de communication
Au-delà du partenariat avec le Stade Toulousain, Andorre cherche depuis plusieurs années à devenir «un pôle d'attraction pour le sport de haut niveau», selon Montse Buil. Dernier exemple en date : l'arrivée d'une étape du Tour d'Espagne cycliste, samedi. La principauté a déjà accueilli le Tour de France, mais aussi des épreuves de Coupe du monde de ski alpin ou de VTT, et des stages de clubs et d'équipes nationales, comme les Bleus du handball.    [source : 20 minutes]